Ce site web est dédié à la mémoire de Ahmed Yacoubi, à l'homme et à son héritage artistique.

 

 

PROLOGUE

 

 

Ce prologue a été écrit alors que le reste du site web avait été déjà bien entamé.

 

Je vais tout d’abord me présenter. Mon nom est Mohammed Tazi. Je suis né dans la ville de Fez au Maroc, en Médina, la vieille partie de la ville, en fait, tout près du quartier où l'artiste auquel ce site web a été dédié, a vu le jour.

 

Je n’ai jamais fréquenté une institution d'enseignement de l’art et de ce fait, ma connaissance de l'art a été acquise sur "le tas".

Ma passion et mon amour de l’art s'expliquent par le fait que très jeune j'y ai été exposé; mon père ayant été collectionneur bien que son goût, très traditionnel, ait été limité à l'École "Orientaliste". J'ai donc grandi avec des peintures de Jacques Majorelle, Henry Pontoy et Jose Cruz Herrera accrochées aux murs, à une époque où les amateurs d'art au Maroc se comptaient sur les doigts de la main.

 

Certains lecteurs m'ont fait la remarque que le site web donne une impression de négativité au détriment du talent de l'artiste, un sujet qui serait plus positif à traiter. La raison étant que je me suis limité, et n'ai pas choisi de le faire, seulement à la critique de certains commentaires négatifs ou faux sur Ahmed Yacoubi; je l’ai fait par pur instinct parce que je prends tout ce qui concerne Ahmed Yacoubi très à coeur; bien que je fasse de mon mieux pour rester lucide et impartial quand c’est le cas.

Malgré cela, même à ce stade de mon travail, on apprend beaucoup sur la vie de l'artiste et sur son œuvre.

Je me servirai d’une démarche plus "positive" quand l'art de ce génie d’artiste que fut Ahmed Yacoubi sera abordé; ayant accumulé la documentation la plus complète qu’il y ait sur l'artiste, mais s’étant vu refuser les droits d'auteur afin d'écrire un livre pour aucune raison évidente ou raisonnable.

 

NB: Jusqu'à ce jour, j'ai évité d'aborder d'une façon plus exhaustive, et avec les moyens techniques dont je dispose, l'art à proprement parler de Ahmed Yacoubi, par crainte de voir mon étude utilisée par d'autres mais cela ne saurait tarder; je tiens à préciser que la législation des droits d'auteur au Maroc n'est pas respectée.

 

Sur un autre plan, quelques lecteurs m’ont demandé pourquoi mon site web ne comporte pas de photos des oeuvres de Ahmed Yacoubi. La réponse est tout simplement par conformité avec la législation sur les droits d’auteur et surtout aux USA.

J’aurais pu invoquer la cause de "Fair-Use" qui stipule que les photos peuvent être reproduites si le but est purement informationnel et non-lucratif, ce qui est le cas de mon site web.

Mais cette clause est légalement très vague et j’ai donc préféré m’abstenir afin d'éviter des éventualités inutiles.

 

Merci pour votre intérêt pour ce site; vos commentaires, qu’ils soient négatifs ou positifs, seraient les bienvenus et seront inclus dans la rubrique réservée à cet effet.

 Si, par hasard, des lecteurs veulent partager des renseignements supplémentaires sur l'artiste ou son travail, je serai très heureux de les inclure ainsi que de les leur attribuer.

 

                

 

                                                                               Mohammed Tazi, Octobre 2014

 

PS: ce prologue a été révisé le 5 Mars 2016 suite à de récents événements

 

PHOTO

 

Visite au cimetière où est enterré Ahmed Yacoubi à Tanger.